Raid du Golfe (Titre sérieux pour article sérieux! )

  Ce n’est pas évident de retranscrire tout ce qui a pu se passer lors de ce trail. Ce que je peux dire c’est que ce fut des rencontres, des moments de joie, de bonheur, des difficultés, des moments de peur, d’émerveillement, d’éclate totale et de partage! 

received_10157193561910601
Comme je savais pas quelle couleur faire mes ongles, mes parents, mon frère, ma soeur et Chouchou ont chacun choisis une couleur!

Parce que oui ce trail je voulais vraiment le faire, suite à ma non-participation de l’année dernière. Mais j’avais un peu plus la frousse que l’année dernière. Je ne voulais pas le faire seule, et comme je connais mon cousin, je savais qu’il y avait une possibilité de le convaincre. A coup de vidéos, d’arguments de ouf (ou pas), d’articles de blog, ça a marché on s’est inscrit. C’est notre 2ème défi fou. Le 1er c’était il y a quatre ans pour notre premier marathon…

received_10209515631149260
Dans le bus: on respire la joie de vivre au quotidien!

Nous revoila sur la ligne de départ ensemble vendredi dernier a 15H, avec nos jolis dossards bleus. Mon cousin est serein, moi un peu moins, je me dit que c’est quand même 88 bornes et comme m’a dit ma collègue « c’est de chez moi à …… mais à hyper loin, tu es folle en fait ».

received_10157205966680601
Le Port d’Arzon: le lieu du départ!

Le départ est donné, il fait chaud, on part vite et lentement…. Enfin c’est le départ le plus lent que j’ai fait de toute ma vie, mais on part trop vite pour le rythme qu’on s’est fixé. On essaye de ralentir mais ce n’est pas facile, on regarde le paysage, on prend des photos pour mamy (oui mamy aime nos photos) et on arrive rapidement sur les sentiers côtiers. Je suis mon cousin, il semblerait qu’on ait trouvé le bon rythme…. Les petites montées, descentes se succèdent, les escaliers aussi (autant j’en chie en entraînement dans les escaliers autant là ils passent bien).

received_10157207188830601
On emprunte pas mal de petits sentiers!

received_10157207229310601

On passera 1h45 l’un derrière l’autre. Puis mon cousin se met sur le côté et me dit qu’il a besoin de manger; il s’arrête donc prendre une barre de chocolat.

received_10157207126900601
Vas-y fais comme si tout va bien, c’est pour mamy! Mais tout va encore bien on a fait que 4 km… Ah ouai c’est vrai!

Comme j’ai trouvé mon rythme je continue. J’arrive au premier ravito  un petit peu avant 18km en 1h59, le rythme est bon, je me sens bien mais j’ai hyper super méga chaud. Je prend 2 pâtes de fruit, 3 verres de coca, je prend une photo pour ma soeur et Claire (la femme de Rudy, mon cousin) qui stresse un peu. Je vois mon cousin arriver 7 minutes plus tard, on fait une photo que j’envoie et je repars avant lui. Je découpe ma course par ravito, j’ai donc 16 km à faire, je mets mon ipod et je calcule à quelle chanson je suis sensée arriver à Sarzeau, je cours bien, je me sens bien et les paysages sont drôlement chouettes. Je savoure et je transpire parce qu’il fait hyper chaud quand même. J’entend un vannetais dire qu’il souhaite de la pluie, je lui répond qu’il ne pleut jamais en Bretagne!!!

received_10157205893625601
Il ne pleut jamais en Bretagne!

Au bout de 3h48 de course j’arrive au 2ème ravito. Je mange un peu. Une fille me demande quel triathlon j’ai fait à Deauville cette année, elle a fait le L. J’envoie un message à ma soeur et Claire qui me dise qu’il faudrait que j’attende Rudy au cas où. Alors qu’un monsieur s’effondre derrière moi (il partira avec les pompiers cinq minutes plus tard), je vois Rudy arriver, il a bien ralenti mais il est bien. Je repars donc rassurée du ravito en le laissant là après avoir rempli ma poche à eau. Je me fais à nouveau dépasser par mon Vannetais qui m’appelle la merlue!

received_10157205671495601
En plus de la pluie, on a des paysages dégeulasses!

received_10157205753890601

Dans ma tête on a 5 km à faire avant le prochain points d’eau puis 16 km avant le prochain ravito. En vrai j’ai confondu au bout de 10 chansons, je trouve bizarre de ne pas être au points d’eau, je ne cours pas si lentement que ça, j’ai un bon rythme. Je regarde mon papier dans ma poche, et en fait c’est 16km avant le point d’eau puis 5 km avant le ravito. Ça change la donne! J’arrive au points d’eau en ayant les cuisses qui tirent bien, je m’étire, le vannetais me demande si ça va, je lui répond que je ne me suis jamais senti aussi bien et qu’il ne reste plus que 40 bornes et que ça se fait easy. Il me demande quelle drogue je prend! Il repartira quelques minutes avant moi. Je repars assez rapidement après avoir entendu une personne a côté de moi dire qu’il abandonne car il a vomit et qu’il a pris un coup de chaleur. Je me dit qu’il ne reste plus que 5 km avant le prochain ravito, je cours donc: en route vers le ravito, j’ai une ola de la part de supporters sur le bord de la route, je dépasse quelque personne. Puis la fille du triathlon me dépasse en me demandant si tout roule pour moi. Je la suis. Un monsieur nous dit que le ravito est à 300 mètres, j’accélère un peu (le retour du cheval à l’écurie) puis 800 mètres plus loin un autre monsieur nous dit que le prochain ravito est à 450 mètres…. On y arrive enfin, j’envoie un message à Nono et Claire qui s’inquiétaient, je prend du coca, de la rosette. Je m’étire. Les filles me demandent si j’ai des nouvelles de Rudy. Je réponds que non, que je vais quitter le ravito puis au moment de partir au loin je vois un mec qui ressemble à mon cousin, j’attend donc et c’est bien lui. Photo pour les filles, je lui demande si tout roule, il me dit qu’il alterne course et marche depuis un moment.

received_10157196594175601
Le genre de photo que j’envoie aux filles! Oui j’ai été photographe dans une autre vie!

Je repars gonflée à bloc. J’en profite pour appeler ma mère qui avait laissé des messages. Je repars à fond: 7.6km/h. Je dépasse pas mal de monde, ma mère me dit que j’ai un bon classement, que je suis 5 senior  femme et que j’ai un bon rythme. Je reste papoter avec elle pendant 15 minutes. Puis j’appelle Chouchou qui m’a envoyé des texto pour savoir si tout allait bien, on papote il me demande si j’arrive encore à courir, je lui dit que là je vole (bon ok 7.6km/h c’est pas énorme mais au bout de 53 bornes c’est plutôt bien) mais que mes cuisses tirent énormément. Je galope encore un moment en papotant avec un monsieur qui fait surtout du long et qui a 26 marathons à son actif, je dépasse mon vannetais en lui disant  » Ben alors on se fait dépasser par une fille »… Il me dit qu’il a du mal là!!! Puis je poursuis ma course seule, la nuit tombe, il ne fait plus très clair puis juste avant de rentrer dans une forêt j’allume ma frontale, il est 23h07, l’application me prédit une arrivée a 00h25 au prochain ravito mais au vu de ma vitesse je me dit que j’y serais avant l’heure indiquée. La course de nuit change la donne, on ne regarde plus que par terre devant soit, on regarde ses pieds et le petit faisceaux de lumière que l’on a.  Puis j’en viens à ralentir et à alterner marche et course. Le Vannetais me dépasse donc à nouveau , tiré par son binôme…. J’arriverais a 00h05 au dernier ravito. J’ai super mal aux cuisses, je suis 4ème sénior femme, mais j’en chie ma race, je prend de la rosette et des tucs et deux verres de coca, je me dit qu’il faut que je reparte mais je m’allonge un peu sur le sol du gymnase les jambes en l’air, ça fait un bien fou. Puis mon cousin arrive 10 minutes après moi, il me dit qu’il a du mal. Et qu’il ne va pas rester longtemps au ravito. J’échange des messages avec les potes de twitter qui sont aux traces du loup, ça me motive bien. Ma sœur a mis son réveil toutes les heures pour m’envoyer un message et savoir si tout va bien. Je vais au toilettes avant de repartir puis je me dit que je vais attendre mon cousin, on doit avoir la même vitesse de course maintenant. Mon vannetais me dit qu’on peut se faire masser et que j’aurais des jambes neuves après ça, et puis  comme ça lui il peut partir et prendre de l’avance sur moi! Je vais me faire masser, le masseur me dit qu’il sent que je dois avoir mal. Mon cousin me demande de faire la gueule pour faire une photo pour Nono et Claire il met en commentaire « Et voila où on en est ». Bon on sait que c’est méchant et que ça va leur faire peur.

received_10157207162980601
Vas y fais la gueule je vais mettre en légende « et voila où on en est! « 

Mais ça nous fait bien marrer et on raconte pas mal de connerie. Certains coureurs souffrent a priori plus que nous parce qu’ils ont bien perdus le sens de l’humour. On repart a 00h47. On court à un bon rythme, mes cuisses vont bien et on arrive rapidement à un points de contrôle perdu au milieu de nulle part on nous dit qu’il ne nous reste plus que 18 km avant l’arrivée, ça nous booste pas mal et on dépasse… Beaucoup…. Mon père m’appelle pour savoir si tout roule. Je le rassure, je papote avec lui tout en courant le long de la mer et en traversant les chantiers ostréicoles, on voit des petites lucioles tout autour du golfe! C’est plutôt chouette et on kiffe bien avec mon cousin. La fille du tri nous dépasse en m’encourageant. Puis on alterne marche et course, on doit être a 14 km de l’arrivée, les cuisses tirent énormément quand on passe le dernier points d’eau qui est au km 75. Il y a du public qui nous encourage bien malgré l’heure tardive. Ça nous booste et je dépasse la fille du tri qui s’est arrêté remplir sa poche à eau.

Mon cousin semble en forme,mais mes cuisses tirent énormément, ce n’est donc pas facile de courir, on alterne donc course et marche avec pas mal de marche et c’est d’ailleurs pas vraiment de la course, je trottine plutôt. Je dis à mon cousin qu’il peut y aller mais il préfère rester avec moi. On avance petit à petit. Je pense que c’est les 14 kilomètres les plus long de toute ma vie…. Je m’arrête régulièrement pour étirer mes cuisses, je demande à chaque personne qui me dépasse combien de km il reste. Mais on avance encore et encore…. Puis il ne reste plus que 7 km. Ma mère me rappelle pour nous dire de rien lâcher et que c’est chouette ce que l’on fait. Elle me dit qu’elle me rappellera dans une heure et qu’on sera probablement arrivés… Je lui dit que vu notre vitesse on mettra plus d’une heure à finir les 7 derniers kilomètres. On s’accroche et je marchetine (oui a 2 heures du matin je suis capable d’inventer des mots: c’est quand je trottine mais tellement lentement que mon cousin marche à côté de moi!). On se fait pas mal doubler, y compris par des groupes de 5 ou 6 personnes qui ont une allure démente au vu du nombre de kilomètres effectués, il faut qu’on se renseigne sur ce qu’ils mettent dans leur poche à flotte…. Et puis j’arrive à côté de mon Vannetais qui est au bout de sa vie, il souffre de la jambe, on lui demande combien de km à faire il reste il nous dit 5km.

Puis tout s’enchaîne: je reconnais les lieux on est pas loin, on passe par ces chemins là au marathon de Vannes, le siège social de mon taf est juste derrière. Puis au détour d’un virage on voit les grues qui sont au bout du port de Vannes…. Je suis heureuse on va y arriver. Ma mère me rappelle pour savoir où on est je lui dit qu’il doit nous rester 3 km à peu près. Je lui dit qu’on voit le port. Et ça y est…. On voit ses putains de bateaux tant attendu  et au loin l’arche d’arrivée et là tout en étant au téléphone je dis à mon cousin qu’il faut qu’on court et alors que je marchait difficilement depuis 2 kilomètres j’arrive à remettre les jambes en route et on court, à un bon rythme (genre 7km/h) on dépasse un groupe de trois personnes… on accélère on voit l’arche d’arrivée. On voit un groupe de 3 hommes à 500 mètres devant nous, je dis à mon cousin qu’il faut qu’on les rattrape, on accélère on les dépasse, on entend un « Oh putain » et un « Allez vas-y minette ». On accélère encore dernier virage mon cousin part comme une flèche, il dépassera 8 personnes, j’en redépasse une, je sprinte (mon appli me dire que je fais du 8km/h mais je vous jure qu’à 4heures du matin j’ai l’impression de sprinter; ma mère m’encourage par téléphone) et je franchis cette putain de ligne d’arrivée 30 secondes après mon cousin, on est content mais genre vraiment content! On se trouve géniaux, on a l’impression d’être des warriors!!!! Tout ça pour un tee shirt et une boîte de gâteau!!!!! On récupère nos tee-shirt et on se rend difficilement au ravito d’arrivée où on nous sert des pâtes avec du gruyère, de la rosette, de la soupe, des yaourts, du cafés, du thés…. Les bénévoles sont géniaux malgré l’heure tardive….

received_10209522087750671
Oh Yeah!!!!!
received_10209536730716736
Au ravito d’arrivée: une deuxième photo pour mamy et les filles!

On s’assoit et on savoure…. Puis je vois mon Vannetais arriver, il en chie sa race, il me dit qu’il a jamais autant morflé; que cet été il a un 50 km avec du D+ à faire et qu’il va faire le 24heures de Ploeren en décembre. Puis on se rend difficilement à la voiture. Lentement, en boitant…. Et après 45 minutes de conduite, on prend une douche et on se couche a 6h45 des étoiles pleins les yeux, des douleurs pleins les jambes! J’ai mal aux pieds comme lorsque je marche une journée en talons aiguilles, et j’ai mal aux cuissots…. Mais qu’est ce que je suis contente de moi!

received_10209536756397378
Mon voisin 70 ans: Je vous ai vu rentrer à 6h30 samedi vous aviez mal aux jambes non????!!!!

En résumé: J’ai kiffé ma course, je dirais même j’ai surkiffé ma course! A aucun moment je me suis demandé ce que je foutais là, je ne me suis pas dit que c’était une idée de merde. J’ai adoré. Et je n’ai jamais songé à abandonner. Et le samedi on se disait avec notre cousin qu’on voulait recommencer. Mamy nous a dit qu’on était fous! Mais nous la folie, on aime ça!!!!! L’organisation était au top, les bénévoles étaient géniaux, et l’ambiance entre coureurs étaient top, j’ai parlé à pas mal de monde! 

received_10209540852019766
Je suis collectionneuse de boîte: je suis capable de faire une course juste parce qu’on peut gagner une boîte!

Et puis on a donné envie à mes parents. Du coup dans deux ans on le refait avec mon père et ma mère! Et l’année prochaine mon père fait un marathon pour m’emmener sur les 3h40. J’ai plus qu’à m’entraîner! Et puis on a aussi donné envie à ma soeur qui m’a demandé de lui trouver un semi en même temps qu’un marathon en fin d’année pour qu’elle le fasse en même temps que moi je fais le marathon.

Moi je vous le dit que dans quelques années on va réaliser notre rêve avec mon cousin: courir un marathon à 12: tout les cousins ensemble….

Maintenant il faut que je me trouve un autre objectif. A J+3 je suis retournée à l’entraînement, les jambes tournent bien, je marche normalement et je suis chaud patate!!!!

JE VEUX Y RETOURNER!!!!!!!

Publicités

26 réflexions au sujet de « Raid du Golfe (Titre sérieux pour article sérieux! ) »

    1. Méga merci!!!!

      Le marathon du Beaujolais j’aimerais bien, je regarde par rapport au transport! Avant y’avait une ligne d’avion « Lorient-Lyon » Mais elle a été supprimé cette année!!!!

      J'aime

  1. Rolala mais c’est un truc de fou, à chaque fois on a l’impression que c’est trop facile pour toi !
    Bravo !
    Moi je me dis que le secret de la vitesse en fin de course c’est surement la rosette !

    J'aime

  2. Bravo… Ton envie de courir nous donne envie de courir tellement ca semble facile pour toi… Apres on sait bien que c’est le travail qui paye… Et que c’est des heures d’entrainement toute l’annee… Bravo

    J'aime

    1. Pour être tout à fait honnête les 14 derniers kilomètres n’ont pas été si facile que cela!
      Mis quand on aime, on oublie vite les difficultés passagères! Mais c’était trop trop chouette!
      Merci beaucoup!

      J'aime

  3. waohhhh!!!!
    Ben ma vieille, tu assures grave, tu nous a scotchés sur place (on vient de te lire en coeur, chacun sur son écran)
    Que dire? bravo à vous deux? c’est surement pas assez grandiose alors je remets waohhhhh!!!!
    des bisous ma belle ;o))
    ps: sinon en fin d’année, le marathon de la Rochelle pour toi, le semi pour ta soeurette, jdcjdr

    J'aime

    1. Merci!!!!!
      Ben figure toi que mon cousin fait celui de La Rochelle, tout cela est en pourparler. Le souci c’est que le marathon est divisé en deux certes mais pas en deux parties égales et ma soeur aimerait vraiment faire 21.1km! Donc on papote de tout ça!!!!!! Mais on prendra la décision dans l’été!!!! Et je te tiens au courant!

      Aimé par 1 personne

  4. Félicitations Gwendo. T’es définitivement impressionnante!!! Même si tu dis avoir eu mal aux cuisses t’as continué de courir, et t’as rien lâché…(comme d’hab en fait)
    Et en plus tu as la pêche pour enchaîner 3 jours plus tard. Un grand bravo.
    Du coup tu penses pas un peu au 177?
    Bon courage pour le nouveau defi….y à des 100 bornes fin août et en septembre..je dis ça je sis rien…vu que tout est facile pour toi 🙂
    Biz

    J'aime

    1. Bon je dois t’avouer qu’à l’arrivée quand même je me suis dit que je ne pourrais pas faire 90 bornes de plus! Mais bon, un jour je pense qu’on s’alignera sur le 177 avec mon cousin! (Quand je dis je pense, j’en suis sûre en fait!)
      Arg le 100 bornes me tente! Mais après faut voir par rappport en week-end de libre… Chouchou trouve que je pars souvent en vadrouille le week-end!
      Mais cela dit tu m’impressionnes: avoir couru 158km cette année et 177km l’année dernière c’est pas donné à tout le monde!

      J'aime

      1. Je sais très bien que t’y penses au 177km….je te connais comme si je t’avais fait 🙂
        Pour le 100km t’es pas loin avec ton 88…faut en trouver un ou chouchou peut t’accompagner à vélo, comme ça vous consiliez weekend et sport 😉

        J'aime

      2. J’ai réussi à lui vendre le voyage de Noce à Dunkerque en juin cette année du coup le week-end tu te tapes 100 bornes de vélo à la vitesse de l’escargot je vais avoir du mal je pense!
        Mais les accompagnateurs en vélo j’ai deux cousins qui m’ont dit que le jour où je fais un 100km ils pédalent à côté de moi!

        J'aime

      3. Ils ont dégonflés mais sont encore sensibles. Bah je les sollicite bcp, et comme je suis un peu dodu, ça va pas trop ensemble. Donc je fais un mois de repos complet pour les remettre à neuf et c’est réparti!!!
        Bah si c’est pas loin de chez ton cousin, t’as plus d’excuses!!!! ( ça va être min nouveau truc pour te convaincre ça!!!)

        J'aime

  5. Holalala!!! Ben c’est à toi qu’il faut que je demande des conseils récup alors!
    Dire que certains me disent de ne pas courir pendant 15j…
    Bravo à toi et ton cousin! Vous êtes incroyables!!!!

    J'aime

  6. Mais je vais te la poser sérieusement moi cette question : MAIS DROGUE TU PRENDS ?!
    Bon maintenant je peux passer aux félicitations… Parce que pétard c’est une sacrée performance que tu nous a fait la !!!! T’as grave géré et hyper bien tenue ! Comme d’hab tu m’impressionnes !

    J'aime

  7. Eh ben punaise… un grand GRAND bravo, la miss. C’est juste impressionnant ! Et ça me donne envie !!! J’aimerais vachement aller chercher de la distance. C’était mon objectif après le marathon de Boston et puis… ben, j’ai pas réussi à récupérer et maintenant j’ai un genou en moins… donc, on patiente calmement et, un jour, moi aussi, j’irais chercher de la distance 😉
    Félicitations à vous deux !!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s